mercredi 13 avril 2011

Marche à l'ombre


11 commentaires:

  1. Des murs tristes, une ruelle sans visage, des fenêtres fermées, des maisons oubliées. Et pourtant, un rayon de soleil arrive. Il s'infiltre, se colle à la maison, et il la réchauffe. La maison endormie doit reprendre espoir. C'est un message. Un jour, quelqu'un viendra pour remettre de la vie dans cette maison, et alors le soleil reviendra, entrera, et on entendra des cris d'enfants qui joueront.
    Les fleurs reprendront leur place sur le rebord des fenêtres.
    Oui, Gine, nous devons toujours garder espoir.

    RépondreSupprimer
  2. Souvenirs lointains de ruelles semblables, Merci

    RépondreSupprimer
  3. Déjà ?
    Je croyais qu'il était bon de se blottir dans les rais de soleil, à cette saison...
    Bonne journée, Gine !
    Norma

    RépondreSupprimer
  4. Un commentaire bien moderne, pour un rue médiévale, non ?

    RépondreSupprimer
  5. Quand on se perd dans ces ruelles, pour retrouver son chemin, toujours regarder au ciel, et suivre la lumière..sauf si on a la chance de rencontrer un chat!

    RépondreSupprimer
  6. COUCOU ouije pense que je vais marcher à l'ombre. Je ne vois pas trop de soleil encore chez toi
    BISE GINE

    RépondreSupprimer
  7. une rayée à souhait

    je crois qu'il y a un zèbre de caché

    RépondreSupprimer
  8. Une bonne façon et une bonne course, si on regarde dans l'ombre où la lumière tombe en morceaux, afin que nos yeux sont annulées et se confond entre l'ombre pour toujours.
    Salutations .-

    RépondreSupprimer
  9. Super idée d'avoir photographier cette ombre traversante!

    RépondreSupprimer
  10. Great light and shadow play!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.